tutoriel pour capsule de frein de ralenti sur solex 26 BCI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tutoriel pour capsule de frein de ralenti sur solex 26 BCI

Message  Damien le Mar 21 Aoû - 3:09

Réparation de la capsule de frein de ralenti sur 26 BCI ( frein de ralenti externe)

Matériel requis: -un kit de réparation pour porte filtre à gasoil Purflux,
                             -un ciseau à bois de petite taille (une chinoiserie vu ce qu'on va lui faire)
                             -un foret de 2.5mm et un de 3.0mm
                             -taraud M3x0.5
                             -une vis M3x10mm, tête fraisée(meilleure étanchéité)
Le reste est du matériel d'atelier classique, étau avec mordaches en alu, tournevis plat, un petit marteau (pour gondoler les vitres :DDD ), une paire de ciseaux, une lime ou un touret à meuler....

Il faut vous munir d'un kit de réparation de porte filtre à gasoil Purflux, se présentant ainsi:

Vous n'aurez besoin que de la membrane, choisissez donc les kits les plus simples, sans les clapets etc.
Ce type de membranes, fabriqué dans des élastomères modernes, est prévu pour résister au gasoil, dans la pratique elles tiennent au moins 10ans dans ces conditions. Avec un fluide moins agressif, leur durée de vie sera donc forcément plus élevée.
Les kits pour porte filtre Lucas/Rotodiesel ne conviennent pas, leur membrane n'a pas la forme appropriée:


Je passe sur l'étape "démontage de la capsule sur le carburateur", sans difficulté particulière.
Maintenez fermement votre capsule sur "l'enclume" de votre étau puis, en frappant par petit coup sec sur votre ciseau à bois soulevez le sertissage qui maintient les deux parties de la capsule ensemble. Ne cherchez pas à bien soulever le rebord du premier coup, préférez un relevage progressif en deux tours. Ne cherchez pas non plus à trop le relever (cela vous ennuiera au remontage), il suffit juste de pouvoir les déboiter l'une l'autre:


Vous arrivez à ceci:

Dans mon cas la membrane était tellement cuite qu'elle s'était découpée de son piston de commande.

Percez ensuite la tête du sertissage(foret de 3mm) maintenant les différentes rondelles sur le piston de commande. Ne "rentrez" surtout pas dans le piston, il faut pour le moment juste dégager les rondelles. Vous arrivez à cette collection, repérez bien l'ordre et le sens:


Meulez ou limez ensuite le restant de ce sertissage sur la tête du piston, placez le dans l'étau avec les mordaches (il faut que sa paroi verticale reste la plus lisse possible, d'ailleurs au passage puisqu'il est totalement accessible, n'hésitez pas à le nettoyer voir le repolir si il est oxydé), repérez le milieu et percez à 2.5mm sur environ 13mm de profondeur:


Sortez votre plus beau tourne à gauche (le plus précis surtout car là on est en M3, c'est tout petit!), et taraudez en M3x0.5 (vérifiez tout de même que c'est bien le pas de votre vis, le plus courant est 0.5, mais il a aussi du 0.6):


Repérez ensuite le milieu de votre membrane, percez la avec une pointe de vis à bois par exemple. Il ne vous reste plus qu'à enfiler sur votre vis M3 l'empilage des rondelles et la membrane, et de serrez fermement la vis sur le piston. Vous avez une nouvelle membrane!


Prenez maintenant la partie inférieure de la capsule, mettez la membrane en place avec son piston, et découpez à ras l'excédent de membrane sur le tour.

Vous allez maintenant rentrer dans la partie "délicate" de l'opération: il va falloir refermez le sertissage entre les deux parties de la capsule (avec la nouvelle membrane au milieu, déconnez pas! :DDD). Maintenez donc les trois ensemble fermement, puis sur l'enclume, placez les de manière à avoir le sertissage à la verticale. Tapez par petit coup sec sur tout le tour, progressivement, en faisant "rouler" la capsule sur l'enclume et en tapant toujours sur la partie la plus haute de celle-ci. Petit à petit, le sertissage se referme (et là vous êtes bien content de ne pas l'avoir trop ouvert au départ):

(désolé je n'avais pas ma troisième main sur moi pour tenir le marteau en même temps, mais vous avez au moins la position de travail)

Une fois le sertissage bien refermé, finissez le travail et le ré-écrasant bien sur tout le tour, en tapant par petit coup sec sur le bord de l'enclume en tournant, progressivement, mais cette fois avec le sertissage à plat:


Testez l'étanchéité de votre montage avec du méthanol (alcool à brûler), ça ne laissera aucun problème de compatibilité quel que soit le fluide que vous choisissez par la suite. Si ça fuit encore, vérifiez le serrage de la vis (vous y avez accès par le dessus, attention à ne pas déraper!) et continuez de frapper sur le sertissage, toujours sur tout le tour progressivement.
Si c'est étanche, bravo votre capsule est prête! Bouchez la tant que vous ne vous en servez pas, ça évitera les cochonneries. Je vous conseille d'utiliser idéalement du liquide silicone (la membrane étant neuve pas de souci qu'elle se dégrade, c'est lorsque les élastomères ont trempé dans un autre fluide qu'ils se désagrègent), sinon un liquide de frein DOT ou de l'huile moteur synthétique. Je vous déconseille le LHM ou une huile minérale, qui ferait gonfler l'élastomère et le rendrait plus fragile, sauf si vous n'arrivez pas à refaire l'étanchéité au remontage, au quel cas ça pourrait vous aider.

Profitez bien de votre bon vieux 26BCI!

Vous pouvez aussi retrouver ce tuto sur le fabuleux blog des 2cv à capots ondulés 2cvco.canalblog.com/ , je l'avais fait passer à Doc pour qu'un maximum de monde en profite.

Et pour ce qui ne le savaient pas encore, vous pouvez constater en voyant mon établi en arrière plan que je suis désespérément bordélique, mais un bordélique qui s'assume geek lol!

Damien

Messages : 1114
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 36
Localisation : Breuil le sec

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum